À contre-courant – Introduction et première partie (5/2021)


FacebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmailFacebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmail

ICI : introduction et première partie complètes (vidéo et texte) pour 3€

EN 2017, J’AI PUBLIÉ UNE ENQUÊTE SUR LA QUALITÉ des eaux de surface et souterraines dans l’Union Européenne (UE) sur ventdouxprod. Dans cette enquête, je me suis concentré sur deux choses : la loi, européenne et française ; la gestion à plusieurs échelles géographiques (UE, France, bassin hydrographique ou sous-bassin, etc.), en zoomant sur le bassin Artois-Picardie au nord de la France (20 000 km² et 4,7 million d’habitants).

Pourquoi revenir sur ce sujet quatre ans après ? Principalement parce que l’UE a promis de réévaluer sa loi majeure sur la qualité de l’eau d’ici à 2020 : la Directive cadre sur l’eau (DCE) de 2000 qui s’impose à tous les Etats membres de l’UE.

Il y a d’autres raisons qui me poussent à revenir sur le sujet. De nouvelles données sont disponibles sur l’état des eaux superficielles et souterraines en Europe. Une autre raison est l’enjeu toujours plus important de la ressource en eau à mesure que la population augmente, que les pressions sur l’eau s’accroissent dans une multitude de bassins hydrographiques et que le réchauffement climatique s’intensifie.

En Europe, la qualité de nos rivières et de nos nappes phréatiques, ainsi que l’évolution de la loi européenne sur l’eau, disent pratiquement tout de nos systèmes économiques et politiques, de nos relations à l’environnement et aux autres. Il suffit de regarder l’eau et sa loi pour comprendre où on en est en tant que collectivités humaines. Enfin, le thème de l’eau me motive pour plonger dans le monde des séries documentaires vidéos.

Cette série vidéo est fondée sur une grande diversité de sources, juridiques, scientifiques et journalistiques pour l’essentiel. Vous pouvez vérifier leur pertinence dans le texte rattaché à chaque vidéo. Toutes mes sources sont citées paragraphe par paragraphe.

Contenu de la première partie

I. Notions de base

  • I.1. Masses d’eau
  • I.2. L’état des masses d’eau
  • I.3. Critique de l’évaluation
  • I.4. Potentiel écologique

Extrait de la première partie

[…] En Artois-Picardie, l’évaluation de l’état écologique ne se préoccupe pratiquement pas de la disparition des loutres et des castors autrefois présents ; elle se désintéresse presque totalement de l’extrême rareté des saumons et des anguilles, auparavant beaucoup plus abondantes dans la région ; l’évaluation ne s’intéresse pas davantage à la fragmentation des forêts anciennes, sans parler des forêts primaires, inexistantes. Les forêts anciennes sont celles qui existent depuis au moins 250 ans. Pourtant, ces espèces animales et ces forêts contribuent de manière significative à la biodiversité et aux chaînes alimentaires dans les écosystèmes aquatiques ; elles peuvent même exercer une influence sur les propriétés physico-chimiques de l’eau (AEAP et al., 2015, p.43-44 ; CRPF Poitou-Charentes, 2017 ; Decocq, 2013 ; Ministère TES, 2019 [a] ; ONCFS, 2019 ; Préfecture de la région nord, 2007, p.13-16 ; Veron, 1992).

I.4. Potentiel écologique

Abordons une dernière notion de base : le potentiel écologique. Grâce aux législateurs européens, l’état écologique peut céder sa place au potentiel écologique. Pour cela, les législateurs ont inventé la masse d’eau « artificielle ou fortement modifiée ». Artificielle signifie créée par l’activité humaine ; fortement modifiée veut dire que la masse d’eau a subi d’importantes altérations humaines comme le remplacement de la rivière par un canal. La catégorie artificielle et fortement modifiée concerne pas moins de 17% des masses d’eau européenne. […]

Sources pour cet extrait

AEAP et al., 2015. Partez à la rencontre de la biodiversité – Les poissons et leurs habitats dans le bassin Artois-Picardie. Page internet accédée le 26/5/2021

Comité de bassin Artois-Picardie, 2015. SDAGE 2016-2021 du bassin Artois-Picardie. Page internet accédée le 26/5/2021

CRPF Poitou-Charentes, 2017. UNE FORÊT PRODUCTRICE DE BOIS MAIS PAS SEULEMENT. Page internet accédée le 26/5/2021

Decocq, 2013. Biodiversité et fertilité selon l’ancienneté de l’état boisé. AgroParisTech. Page internet accédée le 26/5/2021

European environment agency, 2018 [a]. European waters: Assessment of status and pressures 2018. Page internet accédée le 26/5/2021

EP and CEU, 2000. Directive 2000/60/EC of the European Parliament and of the Council of 23 October 2000 establishing a framework for Community action in the field of water policy. Page internet accédée le 26/5/2021

Ministère TES, 2019 [a]. Plan National d’Actions en faveur de la Loutre d’Europe (Lutra lutra), 2019-2028. Page internet accédée le 26/5/2021

ONCFS, 2019. Répartition du castor sur le réseau hydrographique (ONCFS). Page internet accédée le 26/5/2021

Préfecture de la région nord, 2007. PLAN DE GESTION ANGUILLE DE LA FRANCE. Page internet accédée le 26/5/2021

Veron, 1992. Histoire biogéographique du Castor d’Europe Castor fiber Rodentia (Mammalia). Page internet accédée le 26/5/2021

Nicolas Barbier 2021, tous droits réservés