Autonomie juridique des bassins hydrographiques (1/2017)


FacebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmailFacebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmail

 

11/1/2017

Qui a une meilleure idée vraiment respectueuse de tous ?

IL N’Y A PAS DE SOLUTION aux problèmes existants avec le système juridique actuel. L’erreur serait de croire qu’il faut absolument imposer le même système juridique à tous, à des groupes fortement différents. Cette “solution” entretient la violence.

La solution pacifique la plus évidente à nos problèmes est territoriale et juridique. Elle réside dans notre source de vie : l’eau.

On peut garder la France telle qu’elle est dans certains domaines (sécurité sociale, réseau ferré, mettons une défense nationale commune sans agression).

Parallèlement, il est possible de reconstruire des territoires fondés sur des bassins hydrographiques (même petits) cohérents aux niveaux écologique et socio-économique. Ces territoires seraient totalement autonomes juridiquement (environnement, travail, finance, pénal, etc.) en dehors de certains grands domaines communs à la France (sécu, réseau ferré, etc.).

Cela n’impliquerait pas de grands mouvements de population. Certaines personnes auraient juste intérêt à déménager dans le bassin hydrographique situé à 20-30 km de leur domicile. Cela ne leur serait pas imposé. Elles y auraient simplement tout intérêt afin de s’épanouir là où elles se sentent le mieux.

ventdouxprod nicolas barbier bassin authie autonomie juridique

Le bassin de l’Authie au nord de la France pourrait devenir un territoire juridiquement autonome (photo : N. Barbier, 2016)

Nicolas Barbier