France autodestructrice en marche sous Macron (3/2018)


FacebooktwitterpinterestlinkedintumblrFacebooktwitterpinterestlinkedintumblr

DÉBUT 2018, MACRON ET SES SBIRES SONT ALLÉS REFOURGUER À LA CHINE :

  • Leur poison cancérigène sous la forme d’usine(s) sensée(s) “traiter” les combustibles nucléaires usagés, le tout dans le cadre d’un contrat funèbre à 10 milliards d’euros. Hormis le fardeau ruineux et extrêmement hasardeux du démantèlement des centrales à durée de vie limitée, les déchets radioactifs resteront une menace mortelle pour les Chinois pendant quelques millénaires
  • 184 airbus A320, puissants générateurs d’air vicié et de détraquement climatique
  • Notre luxe débauché made in France (pinard, cosmétique et textile “haut de gamme”), indispensable à la surconsommation macabre de la néo-noblesse extrême-orientale
  • Notre surplus de ruminants Qualité France, synonymes de pollution (de l’air au méthane, de l’eau à la bouse) et de perte de terres (précieuses pour les cultures biologiques et la biodiversité en général) (Le Parisien, 2018 ; La Tribune, 2018).

Macron songe aussi à reverdir son image quand il faut. Il adore évoquer l’Alliance solaire internationale (ASI), non pas par respect réel pour l’environnement, mais pour “préparer l’avenir” une fois que les énergies ultra-polluantes seront épuisées. Il faut dire que la France est un modèle du genre avec 1,7% d’énergie solaire dans la consommation énergétique nationale (2016). En mars 2018 en Inde, dans le cadre de l’ASI visant en particulier les pays du sud, Macron a annoncé un milliard d’euros d’investissements français dans le solaire. C’est douze fois moins qu’un seul contrat pétrolisé signé en 2018 entre la société française aéronautique Spice Jet et l’Inde pour des moteurs d’avions. Macron et ses suiveurs ont juste un souci : l’Inde semble hésiter à s’intoxiquer en achetant six réacteurs nucléaires à EDF. 

En France, l’économie de l’autodestruction environnementale et sociale est programmée. La loi française la protège, police et armée à l’appui en cas de besoin. Pour l’Etat, il s’agit de protéger par la loi :

  • La propriété excessive (privée ou publique), bâtie, foncière ou financière
  • Les contrats, aussi néfastes soient-ils, signés entre acteurs privés ou étatiques, du local à l’international

La France maintient ce cap destructeur, tout en protégeant les intérêts de ses dirigeants vampiriques, commerciaux, financiers, industriels et politiques. Le pays cimente sa dépendance au nucléaire, au pétrole, à l’industrie du luxe, aux produits agroalimentaires conventionnels polluants et pollués. Elle sacralise juridiquement la propriété privée excessive. Ces phénomènes funestes parmi d’autres suffisent à mettre la majorité des Français en marche forcée vers un précipice environnemental et social.

Au contraire, pour vivre bien à très long terme, nous avons besoin de démanteler ces secteurs économiques et la propriété excessive. Nous pourrions réutiliser le patrimoine généré par ce démantèlement pour répondre à des urgences réelles :

  • Redistribution des terres arables en faveur des petites exploitations biologiques
  • Soins, logement et nourriture satisfaisants pour tous
  • Grand développement du transport collectif “carburant” aux énergies éolienne, solaire et hydrolienne
  • Rationnement de la dépense énergétique des ménages
  • Reconnexion avec un patrimoine naturel restauré (l’eau et l’air, la faune et la flore sauvages, les sols)
  • Recyclage maximisé des matières dont nous avons besoin, etc.

La loi protège les intérêts des classes prédatrices dirigeantes et ceux de leurs successeurs. Toujours avec l’aide de la police et de l’armée, achetées grâce aux fonds publics et derrière lesquelles ces classes se planquent, Macron en tête. Parallèlement, d’ici à 2118, il est probable que les salaires s’effondreront ou baisseront fortement pour une grande part de la population. Bienvenue dans un pays où seront quasiment épuisés pétrole, uranium, gaz naturel et autre lithium pour voitures électriques “vertueuses” ; bienvenue dans des territoires privés d’une longue préparation respectueuse de l’environnement et socialement équitable.

Les adultes d’aujourd’hui qui estiment mériter plus que les habitants de 2118 sont les héritiers spirituels de la France collaboratrice de la Deuxième Guerre Mondiale : “modérés” tendance peur au ventre, égoïstes, cruels, polluants, morts-vivants.

nicolas barbier ventdouxprod 2018 macron chine nucléaire airbus boeuf luxe destruction

Sources

Le Figaro, 2018. Macron en Inde : 13 milliards d’euros de contrats annoncés. 15/3/2018.

France Info, 2018. La France va mieux promouvoir le solaire dans les pays émergents, annonce Macron. 15/3/2018.

Le Parisien, 2018. Macron en Chine : vers la signature d’une cinquantaine de contrats. 1/2/2018.

Photovoltaïque.info, 2017. Chiffres-clés. 15/3/2018.

La Tribune, 2018. Macron signe en Chine une méga commande d’Airbus A320 et espère vendre l’A380. 1/2/2018.

ventdouxprod 2018, tous droits réservés